A new ProZ.com translation contests interface is currently in development, and a preview contest is underway. Click here to visit the new interface »

Previous ProZ.com translation contests

| « return to previous contest list

Third ProZ.com Translation Contest

English to French


Finalists:13

Source text:

The problem of being awkward with introductions is not, for many, an “unusual situation.” You may find that you are often uncertain about whether to introduce someone using their first name, last name, or both; about whether to use a qualifier (“this is my friend, ______”); even about whether or not it is in fact your responsibility to introduce two people in a given situation. But all of this is small potatoes compared with the seemingly inevitable mingling nightmare of having to introduce someone whose name you have forgotten.

It’s one thing to forget someone’s name if you’ve met them only once or twice, or if you haven’t seen them in a while. But all too often it’s someone whose name you really should know, and who is going to be insulted to find out you don’t. In other words, a faux pas in the making.

This is absolute agony when it happens, and I’ve watched hundreds of minglers try to deal with different ways, ranging from exuberant apology (“Oh GOD, I’m so sorry, JEEZ, wow, I can’t believe I’ve forgotten your name!”) to throwing up their hands and walking away. But there are better ways to deal with this kind of mental slip. Next time you draw a blank while making introductions, try the following ploy:

Force them to introduce themselves. This is the smoothest and most effective way to handle your memory lapse. When it’s done well, no one will ever suspect you. If you have forgotten one person’s name in the group, turn to that person first and smile. Then turn invitingly to a person whose name you do remember and say, “This is Linden Bond,” turning back casually toward the forgotten person. The person whose name you haven’t mentioned yet will automatically (it’s a reflex) say “Nice to meet you, Linden, I’m Sylvia Cooper,” and usually offer a hand to shake.


Entry #962 - Points: 22 - WINNER!
Lydia Barthélémy
Qui ne connaît pas ce profond sentiment d’embarras qui s’empare de vous au moment de faire les présentations ? Il se peut que vous soyez souvent indécis quant à savoir s’il est préférable de présenter quelqu’un par son prénom, par son nom de famille ou par les deux; ou bien s’il vous faut plutôt apporter une précision comme : « Je  vous présente mon ami(e)… », ou peut être même vous demander, si en fait, c’est à vous qu’incombe ou non la responsabilité Show full text

Marian Vieyra
Mes félicitations, Lydia. I did the translation into French myself, but yours was streets ahead. You made a dull English text sound interesting!
Lydia Barthélémy
Merci Marian pour votre commentaire que j'ai beaucoup apprécié.
Leïla Fressy-Parvin
Félicitations, surtout pour la façon dont vous avez rendu la fin du texte.
Triangle Translations Int'l, LLC Daniel Bossut
Felicitations. Toutefois, je voudrais souligner que vous avez mal utilise le verbe "memoriser" qui, au temps present comme vous l'avez utilise, veut dire "mettre en memoire" et non "avoir en memoire" (le sens du texte anglais), ce qui rend le dernier paragraphe absurde.
Entry #980 - Points: 22 - WINNER!
Mario CANTINELLI
Etre mal à l'aise au moment de faire les présentations, voilà un problème qui pour beaucoup de gens n'a rien d'une "situation inhabituelle". Bien souvent, vous le constaterez, on se demande s'il convient de présenter quelqu'un par son prénom, son nom de famille, ou les deux ; s'il faut ou non user d'un qualificatif ("Je vous présente mon ami Untel"), voire même si c'est bien à vous qu'il revient de présenter deux personnes dans une situation donnée. Mais tout ça n'est que de la petite Show full text

Marian Vieyra
Mes félicitations, Mario. I couldn't vote but your translation stood out, as did Lydia's.
Leïla Fressy-Parvin
Félicitations, j'ai beaucoup aimé "chronique d'un faux-pas annoncé".
Mario CANTINELLI
Merci à toutes les deux pour les encouragements!
Entry #854 - Points: 13
Elsa Favette
Pour beaucoup, le fait d’être mal à l’aise avec les présentations n’est pas une « situation inhabituelle ». Il peut vous arriver de ne pas savoir si vous devez présenter une personne à une autre par son prénom, par son nom, ou par les deux ; si vous devez utiliser un qualificatif (« voici mon ami(e), ___ ») ; ou même s’il est de votre responsabilité de présenter deux personnes dans une situation donnée. Mais tout cela n’est rien en comparaison de la confusion cauchemardesque Show full text

Entry #844 - Points: 12
Guereau
La maladresse dans les présentations n’est pas un problème inhabituel pour nombre de personnes. Il est possible que vous vous trouviez souvent confronté au problème de savoir s’il faut présenter une personne par son prénom, son nom de famille ou les deux ; s’il faut utiliser une formule (« Je vous présente mon ami Untel ») et même s’il vous incombe ou pas de présenter deux personnes dans une situation donnée. Mais tout cela n’est rien quant au cauchemar apparemment inévitable Show full text

Paul Hirsh
It conveys everything in the original as well as being the shortest ! Many people stalled on mingling nightmare, and finding the right tone for the JEEZ part was not easy. I would guess this translator is bilingual
Katia Gygax
J'aime beaucoup. Précis et équilibré, charmant et sans excès dans le pittoresque. J'aurais dû visiter cette page plus tôt.
Guereau
Merci pour cet aimable commentaire. Je n'ai pas voté pour moi parce qu'à la relecture je vois où pèche la traduction (deux ou trois lourdeurs), de plus je crois qu'il y a une faute de grammaire ("une personne que l'on n'a pas vuE depuis longtemps").
Leïla Fressy-Parvin
J'ai hésité à voter (et j'ai vérifié que les règles m'y autorisaient) quant à voter pour soi, je pensais que c'était impossible ? De toutes façons, à la relecture, nous nous trouvons toujours des défauts !
Mario CANTINELLI
C'était effectivement matériellement impossible (pas de lien) de voter pour soi, ce qui de toute façon me paraît plutôt fair play et sympa...
Entry #1054 - Points: 11
Leïla Fressy-Parvin
Etre à l'aise avec les présentations n’est pas, loin s’en faut, donné à tout le monde.  Vous vous demandez sans doute souvent s'il faut présenter une personne en utilisant son prénom, son nom ou les deux; s'il faut ajouter un titre - « voici mon ami, ----- » - ; et même s’il est vraiment de votre responsabilité de présenter deux personnes dans une situation donnée. Mais tout ceci n’est que de la petite bière en comparaison du cauchemar apparemment inévitable lors d’une Show full text

Midland Productions
Cette traduction aurait du avoir 1 point de plus. De ma part. Erreur de vote. Desolé.
Entry #1148 - Points: 10
babelwork
Se trouver embarrassé au moment d’introduire quelqu’un, c’est une chose qui arrive souvent à plus d’un. Est-ce qu’il faut présenter la personne par son nom, par son prénom, par son patronyme complet ? Est-ce qu’il faut dire « une telle, une amie » ou « je vous présente un tel, un collègue » ? Et puis, au fond, êtes-vous vraiment tenu de faire les présentations entre ces deux personnes ? Mais tout ça n’est rien comparé au moment redouté où il faut introduire quelqu’un Show full text

Marian Vieyra
Re verb 'introduire' - we were always taught to avoid this verb in favour of 'présenter' to avoid any sexual connotations or misunderstandings.
Entry #754 - Points: 9
Anne Diamantidis
Il n'est pas inhabituel pour nombre de personnes de se retrouver dans l´embarras lorsqu'il s'agit de faire les présentations. Souvent, vous vous demandez si vous devriez présenter quelqu´un en le désignant plutôt par son prénom, ou plutôt par son nom de famille, ou encore par les deux; vous n'êtes pas certain de pouvoir utiliser un qualificatif (exemple "Voici mon ami X"); ou même encore, vous vous demandez parfois s´il vous revient vraiment de présenter deux personnes, dans un contexte Show full text

Entry #1140 - Points: 9
Anonymous
Nombre d’entre nous se sont déjà retrouvés dans une situation embarrassante au moment de présenter deux personnes. On se demande s’il faut présenter la personne par son prénom, son nom, les deux ? Faut-il être plus précis et dire : « Je te présente mon ami, X"; est-ce vraiment à nous de présenter ces  deux personnes ? Mais tout cela n’est que de la gnognotte comparé au cafouillage cauchemardesque, apparemment inévitable, de devoir présenter une personne dont vous avez Show full text

Andrew Levine
cafouillage, cafouilleurs -- Not really sure what they have to do with mingling/minglers
Entry #1124 - Points: 7
Anonymous
Pour bien des gens, se trouver dans l’embarras lorsqu’ils doivent présenter  quelqu’un n’est pas une situation exceptionnelle. On peut se demander  par exemple si on doit  les présenter par leur prénom ou leur nom...ou bien s’il faut les désigner par  un qualificatif –je vous présente mon ami.................-; ou encore si c’est bien de notre ressort de  les présenter l’un à l’autre dans un contexte précis. Mais tout ceci Show full text

Entry #864 - Points: 4
Oana Moisuc
Pour de nombreuses personnes, le problème de la maladresse lors des présentations n'est pas "peu commun". Vous trouvez peut-être qu'il vous arrive souvent d'hésiter à présenter quelqu'un par son prénom, son nom ou les deux à la fois, ou alors par un qualificatif ("voici mon ami,-------------") ou même de vous demander si c'est réellement à vous de présenter deux personnes dans certaines circonstances. Mais tout cela n'est rien comparé au cauchemar apparemment inévitable et troublant Show full text

Entry #1078 - Points: 4
Anonymous
Se sentir mal à l'aise dès qu’il s’agit de présentations, voilà qui pour beaucoup n'est pas une "situation inhabituelle". Souvent on hésite à utiliser le prénom ou le nom de famille, ou les deux ; à ajouter un qualificatif (« Permettez que je vous présente mon ami ,________ ») ; parfois même on se demande si c'est bien à nous de prendre la responsabilité de faire les présentations dans une situation donnée. Mais tout ceci n'est que de la petite bière comparé au cauchemar inévitable Show full text

Entry #768 - Points: 1
Anonymous
Il n’est pas rare pour beaucoup de personnes de se trouver confronté au problème de la maladresse en matière de présentations. Sans doute vous arrive-t-il parfois d’hésiter entre présenter quelqu'un par son prénom ou par son patronyme, ou tous les deux à la fois, ou bien d’hésiter à présenter la personne es qualité, par exemple par : « ça ç’est mon ami … » ; ou même encore tout simplement de vous demander, dans une situation particulière, s’il vous revient à vous de Show full text

Triangle Translations Int'l, LLC Daniel Bossut
Non, non, moi c'est James, son cousin: rien compris
Entry #1168 - Points: 0
Anonymous
Pour beaucoup, être mal à l’aise lorsque l'on fait les présentations n’est pas une « situation inhabituelle ». Peut-être trouvez-vous qu'il vous arrive souvent de ne pas vraiement savoir si vous devez présenter quelqu’un en l'appelant par son prénom, son nom ou les deux à la fois, si vous devez utiliser une dénomination (« je vous présente mon ami, ______ ») et même si dans une situation donnée, il vous incombe réellement de présenter deux personnes. Mais tout ceci n'est rien Show full text

Feedback - Third ProZ.com Translation Contest
This space is provided for feedback and suggestions about the contest in this particular language pair.
As we have already planned, this feature is now open to all members (full, community and student members).
Marian Vieyra
Re: verb introduire (#1148) We were always taught to avoid this word in favour of 'présenter' - to avoid misunderstandings.
Lydia Barthélémy
Merci Marian pour votre commentaire que j'ai beaucoup apprécié.
Triangle Translations Int'l, LLC Daniel Bossut
This contest could be a lot more interesting, even valuable, if entries were preselected for keeping those only with no grammar, typos, spelling errors, gross misunderstanding, etc. Then, let the people vote on the translation quality of the few left.
I believe in a more rigorous context, the event could even has monetary reward, which would bring more competition and better quality.
Triangle Translations Int'l, LLC Daniel Bossut
This contest could be a lot more interesting, even valuable, if entries were preselected for keeping those only with no grammar, typos, spelling errors, gross misunderstanding, etc. Then, let the people vote on the translation quality of the few left.
I believe in a more rigorous context, the event could even have monetary reward, which would bring more competition and better quality.
Mario CANTINELLI
Aaaah, but where would the fun be? To me, it's like doing the Times crossword over my morning coffee - just a purely intellectual challenge. You've been in the US too long, my friend, and turned mercenary. Is that why you didn't enter? (you spotted that bulge in my left cheek, I hope...)
Triangle Translations Int'l, LLC Daniel Bossut
That's the other thing, I DID enter and somehow it does not show. There were 19 entries of which 13 were displayed. I guess "they" took out the best ones :)


| « return to previous contest list


Translation contests
A fun way to take a break from your normal routine and test - and hone - your skills with colleagues.


Your current localization setting

English

Select a language

All of ProZ.com
  • All of ProZ.com
  • Term search
  • Jobs
  • Forums
  • Multiple search